Rechercher

D'île en île

Mis à jour : 16 mai 2019


Bonjour à tous, 

C'est un article plein d'embruns que je vous écris car je reviens tout juste d'une semaine en pleine mer Méditerranée. J'ai en effet passé sept jours à bord d'un voilier avec quatre amis à la découverte de la côte varoise.

De l'île des Embiez à la pointe du Cap Nègre en passant par le Rayol-Canadel, les îles d'or et le Cap Bénat, j'ai découvert des terres merveilleuses au milieu d'une étendue liquide émeraude.

Pour louer notre voilier, j'ai fait appel à Frédéric dont je vous dis tout à la fin de l'article. C'est grâce à lui et à Caroline, notre skippeuse, que ce rêve de gosse aux cheveux pleins de sable à vu le jour. Et désormais, ne vous y méprenez pas, je suis incollable en navigation : miles nautique, monter une voile, dresser le gênois... plus aucun secret pour moi :)

Allez, je vous embarque pour un cabotage photos et je vous livre mes bonnes adresses à la fin de l'article !

Je vous embrasse.

Léa




LES DEUX COULEURS QUE J'AVAIS RETENUES, LE BLEU ET LE JAUNE, SYMBOLISAIENT LE CIEL ET LE SOLEIL.

Paul Ricard


Nous avons démarré notre escapade en mer depuis l'île des Embiez, l'île phare des îles Paul Ricard. Magnifique réserve de biodiversité et de paysages exaltants, cette île est un petit écrin de verdure et de calme où il fait bon caboter de criques en criques, plus belles les unes que les autres. Pas rassasiés de soleil et de beauté pour un sous, nous avons quand même quitté ce paradis des voiliers pour nous diriger vers Porquerolles et ses îles d'or. Comme leurs noms l'indiquent, ces îles sont des bijoux. Il y a la plus grande, Porquerolles sur laquelle on pose pied pour se mêler à la foule estivale, pour se balader dans une forêt de pins structurant l'île du nord au sud et pour faire un plongeon au bord des plages aux airs de bout du monde. 

Il y a Port-Cros, emblématique du Parc National et classée Réserve naturelle intégrale. Ici la nature est reine et nous y sommes des visiteurs tolérés à condition d'être respectueux. Et comment ne pas l'être quand on admire cette faune et cette flore éclatante. Port-Cros se fait également à pied et l'on peut y loger dans de jolies bâtisses du début du siècle... mais sur cette escale, nous n'avons pas touché terre; une prochaine fois !

Enfin il y a l'île du Levant, que nous n'avons faite que de nuit pour nous réfugier d'une tempête orageuse qui nous a fait quitter le navire (pas comme des rats mais presque!). Moins resplendissante que les autres, il y règne une atmosphère flottante un peu particulière entre bohème et villageoise.



Nous avons ensuite rejoint les côtes du continent pour retrouver des amis.

Au Rayol-Canadel, que je commence à bien connaître, et dont je vous avais parlé précédemment (ici), puis à Bormes-les-Mimosas et au Cap Bénat avec sa magnifique vue sur la côte et le Cap Nègre. 

Puis, nous avons caboté, tranquillement, vers Hyères puis le cap Sicié pour rentrer finalement sur l'île des Embiez. 

Ce qu'il y a de magnifique en bateau c'est cette excitation à découvrir. Découvrir une crique, approcher une côte, se tromper de cap, ajuster sa navigation en fonction des vents. Il y a quelque chose de régressif et plein de sérieux. On ne joue pas avec la mer. Ça je l'ai appris. Un coup de vent, un changement de météo, une vague mal-prise... la mer est belle et impitoyable. C'est une sensation tellement enivrante de se retrouver, tout petit dans cette océan turquoise et d'approcher des terres presque promises (en voilier, une distance très courte peut très vite se trouver à des heures de navigation).

Je finis donc ici mon récit varois, j'espère pas bateau, en rêvant à l'année prochaine. Car à coup sûr, j'y retourne, sur terre comme sur mer.




CETTE ODEUR FRÔLEUSE QUI EST L'ODEUR MÊME DU SUD, AGUICHEUSE ET CRUELLE, LASCIVE ET INOUBLIABLE.
Camara Laye


MES BONNES ADRESSES VAROISES


My Sail Méditerranée

Demandez Frédéric. C'est lui qui tient cette jolie entreprise de location de voiliers sur l'île des Embiez. Vous pouvez lui confier vos vacances les yeux fermés, je vous l'assure. Alors que c'était ma première location de voilier, avec skipper, et que je n'y connaissais rien en navigation, Frédéric a pris le temps. Le temps de tout m'expliquer, d'écouter mes envies et de s'adapter. Et ça, ça n'a pas de prix.

Et pour ne rien gâter, il nous a trouvé LA skippeuse idéale. Caroline. Un amour de louve de mer. Appelez-les de ma part pour une escapade en mer, une traversée vers la Corse ou tout autre rêve iodé !

https://www.my-sail.net/


Pélagos

Sur la place principale de Proquerolles, dirigez-vous vers le restaurant Pélagos. À la carte, des plats gourmands locaux maîtrisés sur le bout des doigts et à partager s'il vous plaît!

Soupe de favouilles exquise, mi-cuit de thon parfait et barigoule d'artichauts suave. 

Un service un peu rustre, à la varoise quoi ! Juste un petit bémol sur la sélection des vins un peu faible et un peu chère.

Réservation conseillée.

Place d'armes, Porquerolles


Boutique La Cueva - Bar à vins

Vous grimpez dans les hauteurs de Bormes. Vous prenez un dernier petit escalier. Sur votre droite et vous y êtes. Ça ne paye pas de mine mais le temps s'y arrête. Gustativement : le kiff. Rayon souvenirs : le kiff. Bref, ce lieu a tout compris. 

Mention spéciale pour leur cave de vins blancs assez pointue !

2 Ruelle Horloge, 83230 Bormes-les-Mimosas


Le maurin des maures

Honnêtement, je n'aurais pas parié gros sur ce restaurant. Mais mes amies du coin m'ont tânées et elles ont bien fait. Moi qui avait envie de me faire une vraie bouillabaisse suivie d'une bonne tropézienne. J'ai été servie. Et copieusement ! 

Av. du Touring Club, 83820 Rayol-Canadel-sur-Mer

72 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

INSTAGRAM

@LEADOYEN