Rechercher

Chez Tin Tin, la cantine chinoise de Belleville

Mis à jour : 30 mars 2019

Direction la rue Louis Bonnet, à deux pas de la station de métro Belleville pour se faire une des meilleures cantines chinoises de Paris.



Tout commence par un Nouvel An Chinois bondé sur le terre-plein de Belleville. Il y a tout Paris mais seulement une allée éclairée par des lampions rougeôts et enfumée par les très bonnes grillades de viandes et les effluves de bouillons corsés. On s'extasie devant les défilés de danse du dragon mais pas devant les queues d'une heure. La faim rugit. Organisée par l'équipe du Food Market de Belleville, cette nouvelle édition de l'événement street food de Paris, en l'honneur de l'année du Cochon, nous a laissé sur notre faim. Mais, avec ma team au caractère de cheval de métal, de chien de feu ou de singe d'eau (c'est au choix), nous ne sommes pas d'humeur à nous laisser faire. On veut des xiao long bao qui brûlent, des bouchées de boeuf vapeur qui émeuvent et des soupes de raviolis aux crevettes qui réchauffent.


Direction la rue Louis Bonnet, à deux pas de la station de métro Belleville. On entre dans une cantine chinoise bondée à la décoration un peu sur-jouée (à la différence du service franc du collier). Go, go, go, la commande. Un service un peu long mais peu importe.



Une soupe de nouilles au bouillon savamment équilibré, entre le gingembre et la cannelle, des nouilles fondantes mais qui gardent leur "crac" sous la dent et des boulettes de boeuf moelleuses à souhait. On enchaîne. Des Xiao long bao émotionnels. D'abord, on crée un petite entaille dans la pâte pour aspirer (sans en mettre sur son tailleur) le délicieux jus bouillant. Papilles cramées mais pas assez pour nous arrêter en si bon chemin. Une fois vidées, on croque à pleine dent dans la chair de porc relevée de coriandre et d'ail. On ne mange pas un Xiao long bao. On lui fait l'amour.


Et c'est plein de love que j'envoie sur cette adresse sans prétention mais qui ouvre avec brio mon année du cochon.


Et si vous êtes dans le quartier chinois le plus ancien de Paris, j'ai bien nommé le Sentier chinois du 3e, courrez chez Trois fois plus de Piment, la très très bonne et très très simple cantine chinoise qui vous réchauffe la langue, le palais, l'œsophage... l'âme.


Tintin

17 rue Louis Bonnet, Paris 11e

01 43 55 50 13


Prix : €

Plaisir : !!


Envie d'iode ? Partez faire le plein d'embruns chez Huître brûlée à Honfleur !
117 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

INSTAGRAM

@LEADOYEN