Rechercher

Un été à Venise

Mis à jour : 3 févr. 2019


Venise m'a littéralement envoûtée. 

Dans cette ville à la fois intringuante, séduisante, à l'histoire aussi tortueuse que ses ruelles, je me suis sentie plongée à la fois dans une douceur de vivre (est-ce cela que nous appelons la dolce vita?) et dans un tourbillon d'Histoire et de manigance. 

Cette semaine fin août était le cadeau d'anniversaire que mon Théo m'avait offert il y a 6 mois. Je rêvais déjà depuis plusieurs années de découvrir la Sérénissime. Ses canaux, ses gondoles, ses rues escarpées et son histoire me fascinaient. Je n'ai pas été déçue. Bien au contraire. La force de cette ville de la lagune m'a impressionnée. Tout à Venise est amplifié. Le bonheur ou la mélancolie n'en sont que plus forts. La beauté des paysages urbains et naturels vous subjuguent. Les antipasti, piati et dolce vous transportent.




CE QUI M'ÉTONNA LE PLUS EN ENTRANT DANS VENISE, CE FUT CE SENTIMENT DE LÉGÈRETÉ QUI S'EMPARA DE TOUT MON ÊTRE, CETTE EXALTATION DES SENS, CETTE SOUDAINE JOIE DE VIVRE ET D'AIMER. 

Maxence Fermine


Nous logions dans le quartier (sestiere) Castello, près de l'Arsenal. Ce quartier avait le bel avantage d'être un quartier isolé des touristes. Déambuler dans ses rues était une véritable retraite et permettait de se figurer le Venise populaire des grands siècles vénitiens. Tels de typiques amoureux à Venise, les ponts, les impasses, les églises cachées et les trattoria étaient notre quotidien. 

Au cours de cette semaine, nous avons pu visiter les plus grands monuments de Venise (Palais des Doges, Opéra La Fenice, Basilique San Marco, Musée Ca' Pessaro, l'Arsenal, le musée Correr, etc.), les quartiers et les fameuses îles (le Guetto, le Dorsoduro, Murano, Burano, Lido, San Michele). Tout était splendide.




ICI SURGIT LA PENSÉE DES RUDES SEIGNEURS QUI SE BATTAIENT OU TRAFFIQUAIENT SUR LA MER, PUIS, AVEC L'ARGENT DE LEURS CONQUÊTES, DE LEURS CAPTURES OU DE LEUR COMMERCE, SE FAISAIENT CONSTRUIRE LES ÉTONNANTS PALAIS DE MARBRE DONT LES RUES SONT ENCORE BORDÉES. 

Guy de Maupassant



De Murano, j'ai rapporté une magnifique bague et des boucles d'oreilles (offertes par l'amoureux, trop gentil!) en verre soufflé. De Burano, nous avons gardé des biscuits traditionnels de l'île : des Essi, délicieux. Du quartier de l'Université et de l'Académie, nous avons emporté deux petits carnets de notes reliés à la main par un relieur artisanal. Des trattoria, nous avons gardé en bouche et en tête les goûts incroyables des spaghetti alle vongole, du risotto à l'encre de sèche, des salades de pancetta, des sardines al soar ou encore des ricotta au café et fruits confits. 


Du Palais des Doges, nous gardons en mémoire la visite secrète des prisons du palais, des puits et des plombs et surtout de la cellule de Casanova. 

Un tourbillon. En tout. 

Une chose m'a permise de tout particulièrement bien appréhender Venise. Deux émissions pour être plus précise. 

Tout d'abord l'émission radio "Villes-monde" de France culture, qui propose une ballade radiophonique à travers la ville. Parfait pour prendre le pouls vénitien. Le lien vers le podcast, juste ici.


Mais plus que tout, l'émission L'ombre d'un doute (aujourd'hui uniquement visionnable en replay ou sur youtube) intitulée "Venise, cité mystère". Cette émission historique présentée par Franck Ferrand (à qui je voue une admiration folle),  nous propose de repartir à la genèse de la ville, à ses mythes fondateurs, de comprendre l'état d'esprit de ses politiciens, de découvrir les petites histoires qui font la grande, les siècles de grandeurs et de décadence de Venise... bref, une émission ultra complète, montée avec brio.  Que vous partiez ou non à Venise, je vous la recommande !

Enfin, pour clôturer cet article sur mon voyage vénitien, je vous glisse ci-dessous mes meilleures adresses food de la ville. 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire sur vos voyages passés ou futurs à Venise, si vous avez des bonnes adresses food/shop/culture/etc. et pour me dire ce que vous pensez de mes photos !

Bisous à tous !

Léa


DITES "VENISE" ET VOUS CROIREZ ENTENDRE COMME DU VERRE QUI SE BRISE SOUS LE SILENCE DE LA LUNE. "VENISE" ET C'EST COMME UNE ÉTOFFE DE SOIE QUI SE DÉCHIRE DANS UN RAYON DE SOLEIL. "VENISE" ET TOUTES LES COULEURS SE CONFONDENT EN UNE CHANGEANTE TRANSPARENCE, N'EST-CE PAS UNE VILLE DE SORTILÈGES, DE MAGIE ET D'ILLUSION ?

Henri de Régnier




UNE DERNIÈRE FABLE DE VENISE

RÊVES DE SABLE QUI S'ENLISENT,

CITÉ MYSTÈRE, PALAIS DES DOGES,

LES SANCTUAIRES, LA GRANDE LOGE

LES AMULETTES, LES TALISMANS

LES COURS SECRÈTES, LEUR GOÛTS D'ORIENT

ÉCLATS DE LUNE SUR LES CANAUX

PONT DES MERVEILLES POUR UNE ÉMERAUDE

QUE LES LIONS VEILLENT DANS LA NUIT CHAUDE

Didier Venturini


MES BONNES ADRESSES


0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

INSTAGRAM

@LEADOYEN